Je suis ravie de vous retrouver dans ce billet que je me devais de faire, j’ai été et reste très  enthousiaste au sujet de la marque Fenty beauty, pour diverses raisons pour n’en citer que la principale : Les 40 teintes de fonds de teints proposées par miss rihrih une ode à la diversité car les femmes sont plurielles et n’ont pas toutes le choix lors qu’il s’agit de trouver le fond de teint qui correspond à leur carnation. Je me suis procuré quasi tous les produits et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le fond de teint j’en ai fait une vidéo et une première revue après quelques jours d’utilisation.

Le pro filt’R de Fenty est devenu mon fond de teint quotidien, non pas pour sa tenue mais pour son effet seconde peau, je l’ai utilisé au moins 3 fois par semaines pendant plus d’un mois. Après trois semaines j’ai eu des réactions cutanées que j’ai mises sur le compte de ma période menstruelle durant laquelle j’ai toujours quelques boutons qui s’en vont aussitôt que les anglais et sans me laisser de tâches. J’ai poursuivi mon utilisation du fond teint car il remplissait toutes les fonctions que je recherche dans un fond de teint que je porte tous les jours à savoir légèreté, il fusionne incroyablement avec la peau, pigmentation, rajoutez à ça hydratation, l’oxydation n’était pas un problème car je jouais avec les deux teintes que je me suis procuré.

Le Profilt’R m’a donné des boutons !

Pour rappel j’ai une peau mixte à tendance acnéique mais j’ai fait tellement d’efforts cette dernière année que j’avais une peau en santé (ma team snapchat en est témoin tellement je frimais), quelques tâches très discrètes il m’était donc impossible de ne pas attribuer cette chute soudaine de boutons et cet aspect fade/gris qu’avait ma peau à l’utilisation du Pro Filt’r de FentyBeauty parceque c’est le seul produit qui était nouveau dans ma routine.

Au bout d’un mois et demi, j’ai arrêté d’utiliser le fond de teint pour analyser ma peau, elle avait une espèce de voile gras sec en surface et des petits boutons sous cutanés localisés entre mes mâchoires et mes pommettes; Vous savez les boutons qu’on ne voit pas en surface que vous ne pouvez pas extraire mais qui vous font très mal lorsque vous passez la main sur la peau. Il ne s’agit ni de comédons, ni de nodules mais de microkystes ( je vous prépare un article ragoutant à ce sujet car il en existe plusieurs types de boutons je pense que comme moi ça vous permettra de mieux comprendre votre peau et de lui apporter les bons éléments pour son équilibre ).

C’est la première fois que je rencontre ce type de problème avec un fond de teint, alors je me suis renseigné sur la composition du produit. Je regrette de ne pas avoir été assidue à mes cours de chimie à l’école, bref l’ingrédient qui revient le plus dans la composition c’est le « Dimethicone« .

Le dimethicone est un ingrédient d’origine chimique qui appartient à la famille des silicones. On le retrouve essentiellement dans les shampoings car il donne du volume aux cheveux, son usage quotidien peut engendrer des cheveux gras en saturant les pores. On peut aussi le retrouver dans le maquillage notamment dans le fond de teint et donc obstruer les pores.

Je me suis aussi renseignée au Sephora de ma ville, une des vendeuses très professionnelle ancienne esthéticienne m’a dit que ce fond de teint pouvait en effet être trop riche pour certaines personnes ce qui peut crée un déséquilibre de la peau et donc une réaction. En effet dans le pro filt’R de FentyBeauty il y’a des extraits d’ananas (qui a des propriétés cicatrisantes), des extraits de papaye (aux propriétés anti inflammatoires) et d’autres agents d’entretien de la peau … un peu comme un fond de teint soin ?

J’ai aussi analysé l’étiquette avec l’application « Clean beauty » qui est développé par les laboratoires Officinea, c’est une appli qui permet de décrypter tous les cosmétiques et révéler les ingrédients controversés qu’ils peuvent contenir. Je vous avoue que cette expérience m’a fait faire l’effort de chercher à comprendre ce qui est inscrit sur mes étiquettes, je n’en suis pas devenu parano mais par curiosité intellectuelle c’est intéressant de savoir pour comprendre.

 

J’avais tellement dit de bien de ce produit que j’étais obligée d’en parler sur snapchat car c’est aussi ça faire une revue de produit. A ma grande nombreuses sont les personnes qui ont eu une réaction cutanée suite à l’utilisation répétée du fond de teint Pro Filt’r de Fenty Beauty. Une vingtaine de nana m » écrit pour me faire part du même soucis et nous avons quasiment toutes le même type de boutons, encore plus surprenant nous  n’avons pas toutes le même type de peau.

Attention ! Don’t get me wrong siiiis  je reste persuadée de la qualité de ce produit, beaucoup de personnes continuent de le porter. Même en maquillage chaque expérience est personnelle, ma peau peut vous en faire le récit. Retour au point de départ, boutons et tâches, masques et soins quotidiens.  Je vous avoue que je suis dégoûtée ! J’ai dû ajuster ma routine soins du visage pour retrouver ce glow naturel qu’avait déjà ma peau. Je commence à avoir des résultats ça fait un mois et je reprends plaisir à sortir de nouveau sans fond de teint.

 

 

 

 

Please follow and like us: